Forum lithothérapie
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Légende de l'Ambre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ely
-
-
avatar

Féminin Capricorne Messages : 108
Date d'inscription : 18/07/2012
Age : 27
Localisation : Cestas

MessageSujet: Légende de l'Ambre   Sam 11 Juil - 19:18

Phaéton, fils d'Hélios (le soleil) et de l'Océanide Clymène, était un impétueux demi-dieu fou de vitesse. Périodiquement, il faisait de grandes virées galactiques le mettant en contact avec de jeunes déesses éperdues d'admiration pour sa virtuosité de conducteur, qui leur procurait tant de frissons ! Néanmoins, ces hauts faits n'arrivaient pas à combler l'ambition secrète de Phaéton : conduire le prestigieux véhicule paternel, le char du soleil.
Toutes ses demandes dans ce but avaient été repoussées et le désir du jeune dieu augmentait à chaque refus, jusqu'à devenir obsessionnel. Pourtant, un jour où il était de bonne humeur, Hélios qui avait un gros faible pour son fils, accorda enfin la permission tant espérée.
dans la pâme clarté de l'aurore, Phaéton enivré de ce pouvoir d'illuminer les mondes, comme le faisait son père tous les matins, partit sur les chapeaux de roues dans une traînée d'étincelles.
Hélas, le char d'un maniement délicat, enlevé par sa main trop nerveuse, fit une embardée, échappa à son contrôle, et sous les yeux de l'Olympe horrifiée qui assistait au spectacle, Phaéton alluma un embrasement gigantesque qui n'allait pas tarder à incendier tout l'univers.
Irrité et conscient du cataclysme inévitable, Hélios n'eut d'autre ressource que de précipiter Phaéton et le char dans le fleuve Eridan, seul capable d'assurer l'extinction.
Devant ce désastre, les sœurs de Phaéton, les Héliades ne purent retenir des larmes de douleur. Pour calmer leur chagrin, Hélios les changea en peupliers bordant l'Eridan. Mais de l'écorce des arbres, les larmes continuaient de couler de plus en plus abondantes.
Alors, le Soleil compatissant, pour ne pas perdre la trace de ce désespoir si touchant, durcit les larmes des Héliades, produisant ainsi, cette matière dorée enfermant dans sa transparence un peu de sa lumière. L'ambre était né et en bon père, Hélios le répandit partout sur la terre afin que les humains en profitent dans ses vertus et sa beauté...
Revenir en haut Aller en bas
http://rubelly.forumactif.fr
 
Légende de l'Ambre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ambre résine d'arbre fossilisée
» Perle en ambre gris?
» R - mettre une ligne de la légende en italique
» la légende du forum des bannis
» Le menez Bré et sa légende

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rubelly :: Divers :: Légendes des Pierres-
Sauter vers: